Main Page       Contact  
   
Türkçe
Books out of Print

PRÉFACE

Lowry Heath W.*
Les Dessous Des Mémoires de L?Ambassadeur Morgenthau
 

 !àÖð`="justify">PRÉFACE


Henry Morgenthau, célèbre promoteur immobilier de New-York, occupa les fonctions d’administrateur du Comité Financier du Parti Démocrate, durant la campagne présidentielle de Woodrow Wilson en 1912. Après l’élection de Wilson, il reçut en récompense le poste d’ambassadeur auprès de l’Empire ottoman, poste qu’il refusa tout d’abord sous le prétexte que c’était la seule fonction diplomatique accessible aux Juifs américains. Une intervention personnelle de Wilson et l’insistance du rabbin Stephen Wise de New-York le convaincurent toutefois de reconsidérer l’offre. A 58 ans Morgenthau arrive dans la capitale ottomane de l’époque, Constantinople, pour prendre possession de son poste le 27 novembre 1913. II y reste vingt-six mois et retourne aux États-Unis en février 19 16. Son livre, Ambassador Morgenthau‘s Story, écrit deux ans plus tard, raconte “l’histoire” de son incursion dans le monde de la diplomatie internationale.

Lorsqu’il s’agit de comprendre la manière de laquelle des générations successives d’Américains se sont fait une certaine image d’un pays donné et d’un peuple donné, l’impact du livre connu sous le titre d’Ambassador Morgenthau‘s Story, n’a guère d’équivalents. Cet ouvrage fut une composante fondamentale du violent courant anti-turc qui caractérisa l’opinion publique américaine dans les années 1920, et dont les sequelles sont toujours visibles. Le livre de Morgenthau continue à être une source première, laissant croire que le gouvernement Jeune - Turc de l’Empire ottoman a perpétré un massacre prémédité de sa minorité arménienne prenant prétexte de la Première Guerre Mondiale.

La présente étude n’a pas pour but d’élucider la question de savoir si oui ou non les Arméniens ottomans peuvent être considéré comme ayant été les victimes d’un “génocide”. Par contre, cette étude a été préparée pour remettre en question la crédibilité de l’ambassadeur des États-Unis, Henry Morgenthau, comme source pour l’histoire de cette époque, ainsi qu’il l’a décrite dans son livre. Cette mise au point est nécessaire du fait que les parties prenantes au débat sur les relations turco - arméniennes durant la Première Guerre Mondiale - soient-ils Turcs ou Arméniens - ont tendance à considérer leur position respective de derrière des œillères sans prendre en compte un contexte plus large. Ainsi, pour les Arméniens, toute remise en question de la crédibilité de Ambassador Morgenthau‘s Story, comme source pour l’histoire de la période de guerre, sera inévitablement interprété comme équivalant à un “démenti du génocide”, alors que pour les Turcs, une telle remise en cause de la véracité de Morgenthau sera au contraire considérée comme un réquisitoire contre l’accusation arménienne de “génocide”. Ni l’une ni l’autre de ces interprétations, ne peuvent découler, selon son auteur, du cadre de la présente étude.

Je voudrais exprimer ma gratitude à Justin McCarthy dont la lecture attentive et les commentaires ont aidé à la mise en valeur de ce travail; les imperfections sont à ma seule charge. Et aussi, je suis redevable à Ayºegül Acar de son assistance patiente dans la préparation de cet ouvrage pour la publication.

Washington, D.C
Heath W. Lowry
12 juillet 1990

 ----------------------
* Author -
- Les Dessous Des Mémoires de L?Ambassadeur Morgenthau
    Print    
   «  Back

 
 
ERAREN - Institute for Armenian Research

This site is best viewed at 1024 x 768 pixel resolution.